Historique
 
 
Accueil
Recensement 2017
Révision du PLU
Présentation
Historique
Patrimoine
Tourisme
Visites
Marchés publics
Conseil municipal
Services Publics
Traditions
Bessan info
AGENDA
Pratique
Jumelage
Quelques dates marquantes de l'histoire de Bessan
Vers 600 avant JC, les Grecs s'installent à Bessan sur l'oppidum de la Monadière pour faire du commerce.
En 218 avant JC, Hannibal, général carthaginois, traverse la région avec son armée et ses éléphants de guerre, pour aller attaquer les Romains, et passe entre Bessan et Montblanc.
En 408-409 après JC, Béziers, Agde et la région sont mis à sac par une armée de Germains (Burgondes, Suèves, Vandales), de Salves (Alains) et autres peuplades.
En 737, Charles Martel pénètre dans la province à la tête des Français, repousse provisoirement les Sarrasins, fait détruire Béziers, Agde et les alentours afin qu'ils ne puissent pas revenir s'y fortifier.
Vers 1050-1100, commence à se construire le village fortifié de Bessan.
En 1209, l'armée des croisés, dont le chef militaire est Simon de Monfort, s'empare de la région, sous prétexte de chasser les Cathares, et dix ans plus tard les châteaux de Bessan et Touroulle deviendront propriété de son fils Amaury.
En 1278, les Bessanais ont déjà obtenu du seigneur le droit d'élire des consuls (maires) pour s'occuper des affaires politiques.
En 1348, la peste tue une grande partie de la population. Elle reviendra plusieurs fois par la suite.
Le 30 octobre 1587, Antoine Scipion, nouveau duc de Joyeuse et chef des catholiques, profitant de ce que le gouverneur du Languedoc est parti dans le Tarn avec son armée, s'empare de Bessan qu'il saccage.
En 1851, lors du coup d'Etat de Napoléon III, le canon est pointé sur la Grand'rue et une trentaine de Bessanais républicains sont déportés.
En 1907, les Bessanais participent activement à la révolte des vignerons du Midi.
En novembre 1942, les troupes allemandes entrent dans Bessan pour l'occuper. Elles s'enfuiront en aoà»t 1944, après le débarquement des alliés en Provence.

Vers 600 avant JC, les Grecs s'installent à Bessan sur l'oppidum de la Monadière pour faire du commerce.
En 218 avant JC, Hannibal, général carthaginois, traverse la région avec son armée et ses éléphants de guerre, pour aller attaquer les Romains, et passe entre Bessan et Montblanc.
En 408-409 après JC, Béziers, Agde et la région sont mis à sac par une armée de Germains (Burgondes, Suèves, Vandales), de Salves (Alains) et autres peuplades.
En 737, Charles Martel pénètre dans la province à la tête des Français, repousse provisoirement les Sarrasins, fait détruire Béziers, Agde et les alentours afin qu'ils ne puissent pas revenir s'y fortifier.
Vers 1050-1100, commence à se construire le village fortifié de Bessan.
En 1209, l'armée des croisés, dont le chef militaire est Simon de Monfort, s'empare de la région, sous prétexte de chasser les Cathares, et dix ans plus tard les châteaux de Bessan et Touroulle deviendront propriété de son fils Amaury.
En 1278, les Bessanais ont déjà obtenu du seigneur le droit d'élire des consuls (maires) pour s'occuper des affaires politiques.
En 1348, la peste tue une grande partie de la population. Elle reviendra plusieurs fois par la suite.
Le 30 octobre 1587, Antoine Scipion, nouveau duc de Joyeuse et chef des catholiques, profitant de ce que le gouverneur du Languedoc est parti dans le Tarn avec son armée, s'empare de Bessan qu'il saccage.
En 1851, lors du coup d'Etat de Napoléon III, le canon est pointé sur la Grand'rue et une trentaine de Bessanais républicains sont déportés.
En 1907, les Bessanais participent activement à la révolte des vignerons du Midi.
En novembre 1942, les troupes allemandes entrent dans Bessan pour l'occuper. Elles s'enfuiront en aoà»t 1944, après le débarquement des alliés en Provence.
    
Mairie de Bessan
Hôtel de Ville - CS 20001 34550, Bessan
Tél: 04 67 00 81 81 - Fax: 04 67 77 41 73 - mairie@bessan.fr
    Occiteo.com Developpement édition 2017 serveur 2.0   [CONTACT WEBMASTER]

NEW2015